L’actualité socio-professionnelle du chirurgien-dentiste
Titre de l'image

Les restaurations esthétiques en céramique collées d'Olivier Etienne
La grande force du livre d'Olivier ETIENNE est de présenter des protocoles cliniques clairs et efficaces, combinés aux validations scientifiques les plus rigoureuses. La splendide iconographie et les schémas pédagogiques apportent la méthodologie nécessaire à une maîtrise des restaurations esthétiques en céramique collée. Toutes les étapes cliniques sont expliquées et argumentées par l'auteur qui nous fait profiter de sa triple expérience d’omnipraticien libéral, d’enseignant clinicien et de chercheur confirmé apportant des réponses concrètes pour traiter nos cas avec sérénité et assurance. 27/02/2024
 
Titre de l'image

Antibiorésistance : bientôt un simulateur numérique de formation
L’ADF lancera en mai prochain, en collaboration avec SimforHealth, un premier simulateur numérique de formation et ambitionne de moderniser la formation continue en odontologie. 19/02/2024
 

Plus de la moitié des dépenses en prothèses prise en charge par les OCAM
D’après le rapport annuel de la Drees, 57 % des dépenses en prothèses dentaires ont été remboursées par les OCAM et les mutuelles en ont assuré la part la plus importante. CLINIC fait le point. 16/02/2024
 
Titre de l'image

« LE MEILLEUR DES MAÎTRES, C’EST L’ÉCHEC » MAÎTRE YODA
Il n’est jamais facile de montrer ce qui ne fonctionne pas. Les auteurs de ce numéro, coordonné de mains de maître par Jérémie PERRIN, ont accepté de montrer des échecs qu’ils ont rencontrés et gérés, leurs prises en charge, ainsi qu’une réflexion sur les étiologies, permettant ainsi de limiter les risques futurs. 06/02/2024
 
Titre de l'image

LES ÉROSIONS/INFILTRATIONS : APPRENDRE DE NOS ÉCHECS
L’érosion/infiltration est une technique récente. Les cliniciens ont été confrontés à un certain nombre d’échecs. Ces derniers ont permis de mieux comprendre le comportement des matériaux sur les lésions d’hypominéralisation de l’émail. Au fil du temps, le protocole clinique a été affiné et amélioré permettant de rendre la technique fiable et reproductible. Explications avec Laurent ELBEZE. 06/02/2024
 
Titre de l'image

PRÉVENTION ET GESTION DES ÉCHECS DES RESTAURATIONS ADHÉSIVES POSTÉRIEURES
Les échecs de restauration des dents postérieures peuvent être mécaniques, biologiques et fonctionnels. Ils sont le plus souvent récupérables, mais chaque nouvelle restauration engendre une agression pulpaire et un coût tissulaire. Le nombre de réinterventions n’est donc pas illimité. Hugues DE BELENET et Gauthier WEISROCK décrivent les échecs possibles, identifient leurs facteurs de risque et donnent les points clefs cliniques pour prévenir leur survenue et guider les traitements. 05/02/2024
 
Titre de l'image

COMPLICATIONS ET ÉCHECS EN CHIRURGIE PLASTIQUE PARODONTALE
Cet article présente deux cas d’échec et de reprise de traitement en chirurgie plastique parodontale (avec une greffe épithélio-conjonctive/avec un lambeau positionné coronairement à rotation papillaire). Jérôme PETIT, Christopher HUON, Victoire PIERRAT et Agathe BALLIEU apportent des éléments de réflexion sur les étiologies potentielles de ces échecs ainsi que sur les choix ayant mené à la réintervention. 05/02/2024
 
Titre de l'image

SINUS LIFT À ABORD VESTIBULAIRE : COMPLICATIONS ET ÉCHECS
Gérer un échec demande de l’expertise, du recul, de la compassion et de l’humilité. Il s'agit de ramener le patient vers une situation connue par des moyens  décrits dans la littérature et de remettre en place un protocole que l’on maîtrise. Nicolas STRUBE, Léopold VIGOT-MATTER, Anne-Gaëlle CHAUX et Alain HOORNAERT illustrent leurs convictions par un cas clinique de complication infectieuse rencontrée lors d’un comblement sinusien par abord vestibulaire. 05/02/2024
 

ÉCHEC À 1 AN ET DEMI APRÈS RECONSTRUCTION OSSEUSE

Votre sous-titre ici

Une reconstruction osseuse est souvent nécessaire avant ou en même temps que la pose implantaire, en fonction du défaut osseux initial. Les échecs, bien que rares, peuvent tout de même être présents de façon précoce (dans les semaines qui suivent la reconstruction osseuse) ou tardive (lors de la mise en charge prothétique ou des années après). Jordan QUERTAINMONT, Gilbert NAFASH et Olivier LECLERCQ présentent différentes complications à travers un cas clinique. 05/02/2024
 
Titre de l'image

ÉCHECS DE RESTAURATIONS COMPLÈTES SUPRA-IMPLANTAIRES FIXÉES
« 4 implants ? C'est un peu court jeune homme, on pouvait dire... Oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme... ». À l'instar de Cyrano de Bergerac, et même si on pourrait débattre des heures durant sur le All-on-4, Matthieu COLLIN et Mathieu CHAUTARD s'intéressent à la gestion des échecs prothétiques, chirurgicaux et cliniques. Que faire face à l’échec ? Comment identifier le problème ? Et surtout comment gérer l'échec et ses conséquences dans son exercice quotidien ? 05/02/2024
 
Titre de l'image

GESTION CONSERVATRICE DES COMPLICATIONS BIOLOGIQUES
La prévalence des complications biologiques affectant les implants est élevée. Leur traitement est complexe du fait de la difficulté de la décontamination de la surface implantaire pour laquelle il n’existe pas à ce jour de gold standard. Il est cependant possible de traiter et de conserver les implants atteints de ces pathologies en respectant un protocole de traitement rigoureux. Explications Arthur BRINCAT, Camille SADOWSKI, Romain OHANESSIAN, Théo RANCHAIN, Angéline ANTEZACK et Virginie MONNET-CORTI. 31/01/2024
 
Titre de l'image

RÉHABILITATION MAXILLO-MANDIBULAIRE SUITE À UN ÉCHEC
Dans le cas présenté la proximité entre la pose de la prothèse et l’apparition de l’échec représente une épreuve pour la patiente. Lui redonner confiance est essentiel pour la conduire vers une nouvelle réhabilitation. Jonathan SELLEM et Michaël SANTOS partagent les différents aspects de la prise en charge de la patiente : ses antécédents, son état d’esprit, les traitements prothétiques, les matériaux utilisés... Une temporisation fiable est proposée le temps de réaliser des nouvelles prothèses d’usage. Le recours à un matériau innovant, le PEEK semble une solution intéressante... 31/01/2024
 
Titre de l'image

ÉCHEC IMPLANTO-PROTHÉTIQUE D’UNE RESTAURATION COMPLEXE
Dans ce cas réalisé au CHU de Nantes, une prothèse complète maxillaire implanto-portée à la mandibule et des prothèses unitaires fixes sont envisagés. Mucosites et péri-implantites apparaissent rapidement. Des prothèses d’usage sont finalement réalisées mais échappent à une maintenance régulière par l'effet CHU, l’éloignement du patient, la Covid, conduisant à une série d’échecs. Explications Hélène LE HÉCHO, Cécile HOORNAERT et Alain HOORNAERT. 31/01/2024
 
Titre de l'image

23 % de participation au programme M’T Dents...
Au cœur de la nouvelle convention dentaire signée en juillet 2023, le bilan M'T Dents était renforcé avec pour principal objectif, la création d’une génération sans carie. CLINIC fait le point avec le Pr Estelle Moulis, responsable de l'UAM Odontologie Pédiatrique au CHU de Montpellier. 30/01/2024
 
Titre de l'image

Santé environnementale : si les professionnels de santé pouvaient s’auto-évaluer
En décembre dernier, le collectif Femmes de Santé a adressé au gouvernement 24 propositions d’actions en matière de santé environnementale. CLINIC fait le point avec Nathalie Delphin, présidente du Syndicat des femmes chirurgiens-dentistes et experte odontologie du collectif. 24/01/2024
 
Titre de l'image

UPDATE EN IMPLANTOLOGIE
Update ou quand l’usage déjà désuet du paradigme est remplacé par le microbiote disruptif des territoires… Mi-octobre 2023, choisir quelques mots attractifs pour introduire un dossier de CLINIC Update en implantologie quand l’indicible est encore trop verbeux pour décrire l’inhumanité et la bestialité des évènements qui se déroulent autour de nous est une gageure de taille. 15/01/2024
 
Titre de l'image

Le 1er cabinet dentaire universitaire de France pour tous les étudiants
Épaulée par la CPAM, l’ARS et l’association AOSIS, l’université de Poitiers a ouvert en octobre 2023 un cabinet dentaire au sein de son service de santé étudiante. 238 000 euros investis et 4 demi-journées de vacation par mois. 15/01/2024
 
Titre de l'image

NOUS VIVONS UNE ÉPOQUE FORMIDABLE !
Ce numéro spécial de CLINIC fait l’état des lieux des connaissances actuelles sur la stabilité primaire, les mises en esthétique ou en fonction immédiates et précoces, pour le bien-être de nos patients. 15/01/2024
 
Titre de l'image

GUIDES CHIRURGICAUX ET ÉLÉVATION DE TEMPÉRATURE LORS DE L’OSTÉOTOMIE IMPLANTAIRE
L’utilisation d’un guide chirurgical en implantologie permet un positionnement tridimensionnel prédictible des implants, facteur essentiel du succès des traitements implanto-prothétiques. L’ostéotomie implantaire au travers d’un guide peut néanmoins entraîner un échauffement du tissu osseux qui pourrait se traduire par une ostéonécrose potentielle et la perte de l’implant à court terme. Cette revue de littérature proposée par Adrien SENIORIS et Olivier FROMENTIN compare dans les études in vitro les valeurs d’échauffement relevées dans le tissu osseux avec et sans utilisation d’un guide chirurgical. 02/01/2024
 
Titre de l'image

GESTION IMPLANTO-PROTHÉTIQUE D’UN PRÉMAXILLAIRE ATROPHIÉ
Le nasal lift est une technique opératoire permettant d’améliorer les conditions anatomiques préalables à l’implantation dans un prémaxillaire atrophié. Elle doit être considérée comme une alternative à des greffes verticales d’apport au niveau antérieur avec une fiabilité similaire à celle des interventions d’élévation du plancher sinusien. 02/01/2024
 
Titre de l'image

ALTERNATIVE NUMÉRIQUE DANS LE TRAITEMENT IMPLANTO-PROTHÉTIQUE
Le projet implanto-prothétique déterminé pour un patient et une situation clinique constitue l’objectif thérapeutique à atteindre. Durant toutes les étapes de traitement, tant chirurgicales que prothétiques, l’assistance apportée par le recueil et le traitement des données cliniques sous forme numérique contribue à assurer la concordance entre le projet thérapeutique et sa réalisation. Dans les situations d’édentement complet, en complément de la planification implantaire et de la chirurgie guidée, l’empreinte optique inversée s’inscrit dans cet objectif. Par Solène LEFEVRE, Guillaume DROUHET et Olivier FROMENTIN. 02/01/2024
 
Titre de l'image

LE MATÉRIEL ANCILLAIRE DES TROUSSES DE CHIRURGIE GUIDÉE COMME SOURCE D’IMPRÉCISION ?
Pour améliorer la précision de la position implantaire, les outils informatiques de planification ont remplacé les protocoles analogiques et les guides chirurgicaux artisanaux ont cédé la place aux guides imprimés. Cependant, des différences dans les composants des trousses de chirurgie guidée disponibles peuvent influencer la précision de l’ostéotomie et la position implantaire finale, ce qui nécessite une attention particulière lors du choix de ce matériel ancillaire. Explications Félix BISMUTH, Ahmed RABIEY et Olivier FROMENTIN. 02/01/2024
 
Titre de l'image

PROTHÈSE VISSÉE SUR IMPLANT EN ZIRCONE
La demande en réhabilitation implanto-portée sans métal ainsi que les propriétés de la zircone ont conduit les industriels à proposer des implants dans ce matériau. Ainsirco le système NobelPearl de Nobel Biocare autorise des réhabilitations transvissées sans ciment et sans métal indiqué pour les réhabilitations unitaires ou plurales et postérieures, selon un protocole de mise en charge différée. Les avantages des restaurations transvissées et de la zircone se cumulent pour une intégration tissulaire des restaurations remarquable. Par Grégory STEPHAN, Luc CHEVÈNEMENT, Chloé MENSE, Thomas STEPHAN et Frédéric SILVESTRI. 02/01/2024
 
Titre de l'image

LES APPROCHES CHIRURGICALES MODERNES D’AUGMENTATION TISSULAIRE
Au travers de ce dossier coordonné par Romain Doliveux, le lecteur pourra découvrir plusieurs approches chirurgicales modernes. Toutes différentes, elles permettent une augmentation osseuse et/ou gingivale adaptée aux données récentes de la littérature, en accord avec la biologie des tissus, tout en faisant usage des dernières technologies disponibles. 13/12/2023
 

RÉGÉNÉRATION OSSEUSE GUIDÉE VERTICALE
La régénération osseuse guidée verticale permet une régénération osseuse assez stable dans le temps. Cette technique permet aussi de régénérer les 8-9 mm d’épaisseur d’os requis afin de pourvoir 2 mm d’os sur toute la circonférence des implants, épaisseur nécessaire pour la stabilité à long terme du niveau osseux péri-implantaire. Explications par Hélène ARNAL. 13/12/2023
 


Suivez-nous



La lettre d'info

Recevez la lettre d'info
Je m'inscris

Pour visualisez la lettre d'info Cliquez ici